Stages

Le stage ponctuel est un moment dédié à l’exploration d’un thème défini, en découverte ou en perfectionnement. Il peut ainsi porter sur une danse en particulier, ou avoir un point de vue plus transversal. Et il a sa place en complément d’un bal, dans le cadre d’un festival, ou tout simplement pour ponctuer une saison d’atelier régulier.

Consultez la page Agenda pour connaître les dates des stages déjà programmés.
Vous êtes intéressé.e.s pour programmer un stage près de chez vous ? Bonne idée, alors parlons-en !

Tous les sujets s’adaptent à tous les formats (de 2h à une journée), et s’adressent aussi bien aux habitué.e.s du bal trad qu’aux néophytes ! Mon objectif est que chacun.ne ressorte du stage en ayant appris quelque chose dans la bonne humeur.

(cliquer sur le sujet pour voir la description)

Les thèmes transversaux pour aborder le bal dans son ensemble

Le kit de survie en bal : juste ce qu’il faut pour encourager les danseureuses débutant.e.s à se lancer sur le parquet ! En stage, et/ou en ouverture du bal. Et pour les connaisseurs.ses, un sujet complémentaire en bonus : apprendre à transmettre une danse en une minute…

Le lien à l’autre, un élément du bal dorénavant incontournable. Nous explorerons les nombreux jeux de connexion à son.sa partenaire, sans oublier la connexion à soi, ni la connexion à tous les autres ! l’énergie va vraiment circuler dans le bal…

Je vous dévoile ici tous les outils, techniques, et astuces pour ré-inventer en permanence votre danse, sur l’instant. Vous ne vous ennuierez plus jamais sur le parquet !

Comprendre et reconnaître la richesse de la musique à danser, puisqu’elle est bien plus qu’un tempo ou un cadre temporel… S’amuser à intégrer dans notre danse les propositions des musicien.nes (structures, arrangements, rythmes, mélodies) pour que la musique soit aussi présente que notre partenaire humain.

Trouver et utiliser des fenêtres de liberté pour exprimer son individualité, tout en conservant les codes qui permettent de danser avec l’autre (en couple) et/ou les autres (collectives).

Demandez moi ce qui vous ferait le plus plaisir d’apprendre, et je m’adapte ! J’adore l’exercice qui consiste à improviser un contenu qui correspondra au groupe de stagiaires, ça me rappelle ma façon de danser…

Deux univers de danse si différents, que va donner leur rencontre ? Comment, après une courte initiation à chacun, pourra-t-on mélanger les codes, inventer une danse mixte ?

Les thèmes dédiée à une ou des danses en particulier

Quelques “chorégraphies” sympathiques pour développer notre bourrée dansée à 2, et jouer avec ses partenaires dans une harmonie de mouvement, esthétique et joyeuse.

La bourrée à deux, c’est un dialogue dansé, un discours gestuel co-construit. La bourrée à quatre, c’est d’innombrables harmonies de mouvements. Dans les deux cas, c’est une joyeuse danse ancrée dans la terre qui donne envie de recommencer !

Pas de base, groove spécifique, jeux rythmiques et figures… Qu’elle ait une couleur bien trad, latino, ou chamallow, la scottish est le prétexte idéal pour un dialogue non-verbal d’une richesse infinie.

Cette danse tournoyante sera détaillée sous tous ces aspects : depuis les pas de base, équilibre partagé, rotations et sens du bal, variantes rythmiques et figures…

C’est peut-être la plus belle danse du bal, mais elle a la réputation d’être difficile. Heureusement elle évolue beaucoup, et l’émotion devient facilement accessible !

5 tps, 8 tps, 11 tps, 13 tps… Dessous ces chiffres étourdissants se cachent des danses très abordables et bien agréables. Ouvrons la porte du pays des rythmes bizarres !

Ronde, calvignade, crousade, mieg-torn, bourrée planière… « Fagam viure lo Carcin ! »

Un petit voyage chez nos voisins du Grand Ouest, pour goûter à la transe des danses en chaîne ou ronde, et/ou à la gaieté des avant-deux.

Un focus sur les danses de couple
La scottish ne ressemble pas à la valse, la mazurka est différente de la polka…Trouver l’énergie caractéristique de chaque danse par un jeu entre poids et pas, entre corps et gravité.

Les figures au sol ne vous suffisent plus ? Pour mettre un peu d’acrobatie dans le trad, voici comment s’envoyer en l’air en toute sécurité… Adaptable à tous niveaux.

Jeux de styles, jeux de rythmes, jeux de jambes et de bras, une inspiration latino pour mettre du soleil dans sa danse, et un peu de technique pour improviser en danse de couple.

La danse est une conversation. Alors faisons que ce soit un vrai dialogue, en équilibrant ou alternant les rôles… Serait-il possible de suivre et mener en même temps ?

Variations rythmiques, tours de bras et pastourelles, jeux de rôle et autres décorations… Des plus simples nuances aux plus spectaculaires acrobaties, les figures constituent un univers infini, à explorer à deux avec curiosité. La seule limite à l’improvisation est notre imagination !